Phobies-Zero

Forum de troubles anxieux et obsessif-compulsif
Nous sommes actuellement le Mar Nov 13, 2018 1:04 pm

Les heures sont au format UTC - 5 heures [ Heure d’été ]




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 3 messages ] 
Auteur Message
MessagePublié: Ven Nov 24, 2017 12:33 am 
Hors-ligne

Inscrit le: Jeu Nov 23, 2017 11:54 pm
Messages: 1
Bonjour tout le monde,

Je suis nouveau sur les forums et j'ai vraiment besoin d'aide. Je suis un jeune homme de 28 ans souffrant de multiple problème de santé.
Je vais essayé de garder ca court...

Étant un ancien heroinomane et ayant été victime d'abus, j'ai été sans travail pendant plus de 2 ans.
Cette année je n'ai pas eu le choix de retourner au travail, chose que j'attendais avec impatience. Je m'étais trouvé un emplois parfait pour commencer puisqu'ils sont un organisme et cet employeur étais très comprehensif de mes problèmes et m'offraient le support nécessaire pour continuer de travailler là. L'endroit était situé plutôt loin de mon appartement en plus d'être physique, j'ai donc développé une bursite a la hanche suite a un orteil cassé, et avant mon retour de mon congé de maladie j'ai recu un appel pour me dire que j'étais renvoyé.

Étant de nouveau sans emploi, je me suis trouvé un emploi, même peut-être une carrière idèale, avec un salaire respectable, un travail pas trop stressant.
Lors de ma formation (de jour) pour travailler de nuit (je suis insomniaque/je vit de nuit) j'ai éprouvé énormément de difficulté a arriver a l'heure. C'est de ma faute, je le sais mais après 2 semaine sans pratiquement aucun sommeil, c'étais plus fort que moi...
Suite a cela, j'ai été convoquer a une reunion avec le directeur du centre, me disant que si je n'étais qu'une minute en retard, je perdais mon emploi.

Donc j'etais deja anxieux comme jamais me stressant jour et nuit pour être a l'heure, donc m'empecher de dormir completement comme ca je ne serai pas en retard...

Bref, tout allait bien jusqu'a Jeudi passer ou j'ai contracter une Gastro par le biais de ma Mère que j'ai visité (qui avait visiter ma tante et cousine qui était atteinte). Suite a cette Gastro, tout les matins lorsque je me reveil de dormir, je suis en sueur, gelé, sans énergie, et aucune motivation a aller travailler puisque malgré ma mention d'avoir été malade et d'avoir un billet du medecin, je vais devoir rencontrer une fois de plus le directeur pour me faire engeuler et menacer ma job.
D'ailleurs mon medecin a decouvert que j'avais des niveau de Testosterone extremement bas, ce qui pourrait expliquer mes symptomes, il ma prescrit de la testosterone mais cela peut prendre quelque mois avant de voir une difference...
P.S: Si je perd mon travail, je vais probablement me retrouvé a la rue. Je suis enfant unique, ma Mère est la personne qui m'a abuser et mon père ma abandonné.

J'ai vraiment besoin de conseils, je ne sais pas comment gérer tout ca et je suis extremement anxieux vis-a-vis tout cela...
S.V.P pas de commentaire me disant de me "botter le cul et d'aller travailler" j'ai déja essayé et ca a terminer en crise de panique. Et de plus, ne serait-ce pas la meilleur facon de continuer le cercle vicieux de peur? Ne serait-ce t'il pas mieux de trouver un facon d'associer travail et plaisir plutot que de renforcer la negativité d'y aller en y allant a reculon?

Merci,
SunnyHours.

P.S: A propos des règles sur les médicamments, je présume qu'il ne faut pas demander d'aide par rapport au medicamments, mais es-ce correct de mentionner les médicaments que nous prenons? Ou la simple mention (comme ma mention de Testosterone) est prohibée? (Si c'est le cas, sente-vous libre d'éliminer cette partie de ma question même si je crois que cela aide a donner plus de sens et a la comprehension de ma situation...


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: Dim Jan 21, 2018 4:53 am 
Hors-ligne

Inscrit le: Dim Mars 13, 2016 11:32 pm
Messages: 9
Je crois qu’en tu exprimes toi-même le Å réponse à tes questions tu questions, travail et plaiisr pas fou,


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
MessagePublié: Ven Fév 09, 2018 7:51 am 
Hors-ligne

Inscrit le: Lun Déc 18, 2017 7:54 pm
Messages: 11
C'est évident qu'un problème physique peut compliquer un retour au travail. C'est formidable d'avoir consulté parce qu'au lieu d'alimenter les peurs, vous avez identifié un problème hormonal et une solution pour le résoudre. Par contre, il est évident que le contexte familial que vous avez subi a laissé des blessures dans votre estime de soi. Etre un survivant d'une agression, c'est toujours un peu étrange: on est victime, mais on se sent coupable... coupable de vivre, coupable d'être heureux (par moments), etc, si bien qu'à force de se sentir coupable on se coupe de toute source de valorisation qui pourrait nous reconstruire.

Un humain qui a appris à être aimé se sent valorisé par un compliment ou un mot d'encouragement.

Un humain qui a été utilisé et agressé, jamais valorisé au lieu d'être aimé en vient à éviter tout lien d'attachement pour ne pas souffrir de nouveau. Paradoxalement, le même mot d'encouragement ou compliment devient une menace pour cette personne, un peu comme un chat échaudé qui craint l'eau froide. C'est un cheminement difficile de déboulonner les peurs et de faire de nouveau confiance à des humains.

Pour reconstruire une estime de soi en pareilles circonstances, il faut se concentrer sur les petites victoires qui font par exemple que aujourd'hui j'ai réussi à me lever, aujourd'hui j'ai réussi à sourire en arrivant au travail, aujourd'hui, j'ai reçu un commentaire positif, etc Vous êtes conditionné pour vous sentir victime, il faut en sortir en étant conscient qu'en nourrissant un sentiment de culpabilité, on alimente une dépression qui a un effet sur ... le corps, le cerveau et son équilibre chimique et hormonal.

Vous avez du pouvoir, en changeant de vision par rapport à vous mêmes: Quand on roule en voiture, on garde notre attention sur le pare-brise qui occupe presque tout l'espace, pas sur le rétroviseur qui nous montre d'où on vient. Le rétroviseur est utile pour reculer et voir venir les autres, mais pas pour avancer et trouver sa route et éviter le plus possible les obstacles.

Bref, avoir identifié un problème hormonal et avoir consulté est un grand pas en avant. Accepter de voir ce qui va bien (en avant) au lieu d'avoir le sentiment que tout va toujours mal (rétroviseur). C'est probablement pour vous le travail qui sera le plus long, mais aussi le plus important pour votre futur.

On peut se décourager devant une montagne, mais pourquoi se priver de la joie de la gravir et voir ce qui se trouve sur l'autre versant en oubliant qu'on peut la franchir... un pas à la fois ?


Haut
 Profil  
Répondre en citant  
Afficher les messages publiés depuis:  Trier par  
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 3 messages ] 

Les heures sont au format UTC - 5 heures [ Heure d’été ]


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit and 8 invités


Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum

Recherche de:
Aller vers:  
POWERED_BY
Traduction réalisée par Maël Soucaze © 2010 phpBB.fr