La phobie spécifique

Young 2Frx56Ql7P8

La phobie spécifique consiste en une anxiété persistante, irréaliste et intense provoquée par l'exposition à un objet ou une situation spécifique redoutés, conduisant souvent à un comportement d'évitement. On retrouverait :

  • La peur des animaux ou des insectes.
  • La peur des éléments de l'environnement naturel tels les orages, les hauteurs ou l'eau.
  • La peur du sang, d’un accident, d'avoir une injection ou tout autre procédure médicale.
  • La peur d’une situation spécifique tels que : les transports publics, les tunnels, les ponts, les ascenseurs, les voyages aériens, le fait de conduire une voiture ou les endroits clos.
  • La peur d'autres stimuli. Ces stimuli peuvent comprendre la peur ou l'évitement de situations qui pourraient conduire à un étouffement, au fait de vomir ou de contracter une maladie. (Une nuance doit être apportée : Dans les phobies spécifiques des maladies, la personne a peur d'être exposée à la maladie, alors que dans l'hypocondrie, elle est préoccupée par l'idée qu'elle a une maladie).
  • La peur de l'espace (le sujet a peur de tomber s'il est loin d’un mur ou de tout autre moyen de support physique).
  • La peur des bruits forts et des personnages déguisés. Cette peur est généralement associée aux enfants.

Règle générale, les spécialistes identifient un trouble phobique spécifique quand une personne ressent une peur ou une anxiété répondant aux critères suivants.

Cette peur ou anxiété

  • Est intense et présente depuis au moins 6 mois.
  • Porte sur un objet ou une situation spécifique.
  • Survient immédiatement lorsque la personne est confrontée à l’objet ou à la situation.
  • Conduit à l’évitement de la situation ou de l’objet.
  • Est hors de proportion avec le danger réel.
  • Provoque une grande souffrance et entrave le fonctionnement de la personne.